Théâtre
date_range 23 Juillet 2024
(21:00)
account_balance_wallet Participation libre ("au chapeau")

Organisateur : -

La comédie de la Comédie et autres textes de Jean Tardieu

Le mot du metteur en scène
Après La Noce de Bertolt Brecht en 2020, je suis très heureux de retrouver l’équipe
du Théâtre du Fenouillet pour l’édition des Tréteaux 2024, quatre ans après...
Je connais Le Fenouillet depuis ma formation initiale au Conservatoire d’Avignon il
y a plus de vingt ans maintenant. Etant très attaché à l’équipe et au lieu c’est tout
naturellement que j’ai accepté la proposition de les accompagner et de les mettre
en scène autour de La Comédie de La Comédie de Jean Tardieu.
La Comédie de La Comédie parue en 1966 est un recueil de sept courtes pièces.
S’ensuit La Comédie des arts et Les poèmes à jouer. Tardieu s’amuse à parodier
les codes classiques du théâtre en se moquant allégrement des intrigues
conventionnelles traitées sous un mode réaliste, des personnages schématiques et
des sempiternels décors que répète inlassablement « le vieux théâtre de
boulevard ». Tout chez Tardieu n’est que parodie et rien n’est pris au sérieux. Dans
le rire et la joie, l’auteur nous donne à voir le dérisoire et l’absurdité du théâtre,
mais aussi et surtout, de nos existences.
Pour cette édition des Tréteaux, il s’agit pour moi d’une « commande » et c’est
très excitant. En effet, le texte et la distribution (4 comédiens : 2 femmes - 2
hommes) m’ont été proposé et à vrai dire, je ne connaissais pas Tardieu, je n’avais
aucune accroche vis-à-vis de cet auteur et de son écriture. Habitué aux textes du
répertoire avec une construction plutôt classique, je fus d’abord déstabilisé par le
foisonnement des propositions. Très vite, en plongeant dans cette écriture qui n’a
l’air de rien mais qui regorge de quiproquos, d’intrigues et de situations
universelles, j’ai senti le plaisir du jeu, l’exutoire quasi enfantin que l’auteur
proposait aux acteurs. A la manière de Feydeau ou de Labiche, il faut totalement
se jeter dans le jeu, les situations n’existent que par l’investissement, l’énergie et
la créativité des interprètes.
Afin de construire notre spectacle, d’un point de vue dramaturgique et en tenant
compte de la durée, il m’a fallu choisir dans les pièces de La Comédie de La
Comédie et les autres textes du corpus de Tardieu. J’en ai finalement gardé six,
qui sont ici dans l’ordre chronologique de la représentation : La sonate et les trois
messieurs ou Comment parler musique ; Oswald et Zénaïde ou les apartés ; Un
film d’art et d’aventures ou L’art à la portée de tous ; Eux seuls le savent ; Il y
avait foule au manoir ou les monologues ; Le sacre de la nuit.
Dans un désir d’une forme épurée, pas de décor, quelques costumes et quelques
accessoires, j’ai imaginé ce montage de textes. Avec leurs contenus variés, leurs
successions et leurs divers modes de narration (monologues, duos, trios, textes
collectifs, mimes) j’ai tenté de construire une traversée ludique et représentative
de l’oeuvre de Tardieu. Ainsi, nous passerons joyeusement d’une critique de
« l’entre-soi artistique », au mariage contrarié, puis à la parodie d’un film
Hollywoodien, à la télénovela ou « Les feux de l’amour », à une enquête policière
à la sauce Hercule Poirot et enfin à une scène romantique d’un couple nébuleux.
Un beau voyage en perspective !

*******

L'équipe de la MJC est heureuse de vous retrouver le mardi 23 juillet 2024 sur l'espace de verdure, pour une soirée théâtre avec la compagnie Fenouillet !
Elle vous attend à la guinguette dès 19h pour vous proposer une buvette et une petite restauration.

Au plaisir de vous voir !

Coordonnées du lieu

Lieu

Théâtre de verdure

Adresse

Rue Saint-Martin

26740 Montboucher-sur-Jabron

Téléphone

-

Adresse email

-

Site internet

-